EN

Rejoignez-nous !


Chirurgie et médecine esthétique à Paris

01 45 50 18 13

89 rue de la Pompe 75116 Paris

Gynécomastie

description
Gynécomastie

Certains hommes peuvent voir leur poitrine se gonfler suite à un déséquilibre hormonal ou la prise de certains médicaments. Quelle qu’en soit la cause, ces derniers peuvent se sentir psychologiquement gênés par l’apparition de cette poitrine. On parle de gynécomastie (unilatérale ou bilatérale) lorsqu’est constaté un gonflement de la glande mammaire chez l’homme.

 

La gynécomastie se traduit par un excès de glande mammaire et de graisse, le geste chirurgical consiste donc à effectuer une mastectomie sous-cutanée (exérèse de l’hypertrophie glandulaire) associé à une liposuccion.

 

La prise en charge par la sécurité sociale de cette intervention est possible uniquement dans le cas suivant :"intervention réalisée après bilan endocrinien, après la puberté, pour gynécomastie accusée, pouvant poser un problème d'ordre sexuel ou psychologique (en particulier gynécomastie asymétrique, douloureuse, avec distension aréolaire)".

Avant l’intervention d’une gynécomastie

Avant toute opération de gynécomastie, le docteur Christelle Santini vous recevra à son cabinet à l’occasion d’une première consultation. Celle-ci sera l’opportunité pour elle de pratiquer un examen clinique et de procéder à la palpation de la gynécomastie afin de s’assurer de l’absence d’anomalie. Elle sera alors à même de déterminer le traitement le plus adapté à vos besoins.

 

Si la cure de gynécomastie est préconisée, il sera nécessaire de réaliser une mammographie, un bilan endocrinien ainsi qu’un bilan pré opératoire. En outre, le docteur Santini vous prescrira un vêtement compressif, lequel devra être porté pendant 6 semaines en guise de pansement.

 

De plus, l’intervention étant effectuée sous anesthésie générale, il vous faudra rencontrer le médecin anesthésiste au plus tard 48h avant l’acte chirurgical afin d’effectuer des examens complémentaires si nécessaire.

 

Il est par ailleurs fortement déconseillé, voire proscrit de :

 

  • Prendre un médicament augmentant le risque d’hémorragie, type aspirine, dans les 10 jours précédant l’intervention
  • Fumer pendant le mois qui précède et qui suit la chirurgie, l’objectif étant de réduire le risque d’infection post opératoire
  • Manger et boire pendant les 6h avant l’opération.

 

Enfin, il vous sera demandé de vous laver le corps et les cheveux à la Bétadine la veille et le matin de l’opération.

L’intervention d’une gynécomastie

L’opération chirurgicale est effectuée sous anesthésie générale et nécessite d’être hospitalisé 24h et de passer une nuit post opératoire à la clinique. En d’autres termes, vous ne sortirez que le lendemain matin après l’accord de votre chirurgien afin de pouvoir être surveillé constamment. 

 

Le docteur Christelle Santini effectuera au préalable une incision horizontale, sur la partie inférieure de l’aréole, pour pouvoir retirer l’excès glandulaire et aspirer l’excès de graisse situé au niveau de l’hypertrophie glandulaire et de sa périphérie afin d’en parfaire le résultat.

 

Si la gynécomastie ne présente qu’un excès graisseux, seule une liposuccion sera effectuée.

 

Les cicatrices dépendent du geste chirurgical pratiqué, elles peuvent être péri-aréolaire, sous mammaire ou axillaire et plus ou moins longue selon la gynécomastie. Elles sont pour la plupart très discrètes et peuvent être facilement dissimulées par la pilosité du thorax.

 

Cette intervention dure entre 1h et 2h.

Après l’intervention d’une gynécomastie

Pour réduire le risque d’hématome, votre chirurgien mettra en place des drains aspiratifs, lesquels vous seront retirés en même temps que le pansement, le lendemain de l’intervention, juste avant votre sortie. A ce moment-là, un pansement plus léger sera mis en place ainsi que le boléro compressif. Afin d’assurer votre sécurité, il est recommandé qu’un proche vous raccompagne chez vous.

 

Les œdèmes et les ecchymoses sont des conséquences post opératoires plutôt fréquentes et ne doivent pas vous inquiéter. Les douleurs sont quant à elles légères et peuvent largement être calmées par la prise d’antalgiques.

 

Suite à l’intervention, il est fortement déconseillé de :

 

  • Pratiquer une activité sportive avant 2 mois
  • Exposer vos cuisses au soleil avant 3 mois.

 

Les premiers résultats du traitement de la gynécomastie sont visibles immédiatement. Toutefois, le résultat définitif ne sera obtenu qu’à l’issue des 6 premiers mois et l’aspect final des cicatrices entre 12 et 18 mois. Dans la majorité des cas, les hommes sont ravis de constater la disparition de leurs seins et d’arborer un torse plus viril.

 

 

 

Page réalisée d'après les fiches d'information de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique

Page created according to the information sheets of the authority of the French Society of Plastic Reconstructive and Aesthetic surgery (Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique - SOFCPRE)

fiche pratique

Les points forts d'une gynécomastie

Retour à domicile le jour même ou le lendemain

3 à 7 jours d'indisponibilité professionnelle

Résultat final à 6 mois

 

La gynécomastie en résumé...

Que faire avant l'intervention d’une gynécomastie?

  • 1 à 2 consultations avec votre chirugien plasticien avec prise de photographies médicales
  • remise et signature du devis respectant 15 jours de delai legal en la première consultation et la gynécomastie
  • consultation d'anesthésie, bilan sanguin.

Comment se déroule l'intervention pour une gynécomastie?

  • Anesthésie générale le plus souvent
  • 1h à 1h30, selon la quantité de graisse aspirée, et le nombre de zones aspirées.
  • Retour à domicile après la gynécomastie le jour même ou le lendemain matin.

Quelles sont les suites opératoires d'une gynécomastie?

  • port d'un gilet compressif pendant 4 à 6 semaines. Anticoagulants pendant 7 à 10 j.
  • Visite de contrôle avec votre chirurgien esthétique 7 à 10 jours après l'intervention.
  • Les fils utilisés lors d 'une gynécomastie sont résorbables
  • Arrêt du sport après une gynécomastie pendant trois à six semaines.
  • Prévoir un congé d'une durée de 3 à 7 jours après une gynécomastie.
  • Résultat final obtenu au bout de 3 mois
avant/après
Photos disponibles sur demande en consultation
Questions / réponses
Poser une question

Cette page vous a plu ?

Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page

Average: 5 (2 votes)